• Ça a passé si vite


    Ça a passé si vite

     


    Je me rappelle encore comment c’était
    Quand toujours, le temps s’en allait
    On en avait si peu pour nous
    À peine le temps de nous faire un bisou

    Je te chérissais, vraiment je t’adorais
    Et j’étais si bien quand tu me câlinais
    J’oubliais, que j’étais devenu vieux
    Tu voulais tellement me savoir heureux

    Je donnerais tout pour que ce soit encore vrai
    Pour que le temps ne s’arrête jamais

    Aujourd’hui, il est long le temps, je m’ennuie
    Je ne sais plus quoi faire de ma vie
    J’ai beau te parler, de façon virtuelle
    Je sais bien que ce n’est pas naturel

    Même que je me trouve un peu idiot
    Quand je fais des bisous à ta photo
    Je voudrais encore t’adorer, te chérir
    Que tu me câlines me ferait si plaisir

    Notre chez-nous, enfin tout, autour de moi
    Me fait sans cesse me souvenir de toi
    Je me rappellerai toujours, comment c’était
    Quand notre temps, toujours s’en allait

    Claude Marcel Breault

    BONNE JOURNÉE!

     

    Ça a passé si vite

     

     

    « L'HISTOIRE DU VIEUX CHARPENTIER Les soins modernes! »

  • Commentaires

    3
    Lundi 25 Janvier 2016 à 14:49
    Coucou ma Romy,
    Très émouvant ce texte. J'espère que tu vas bien et que chez toi le soleil remplit ta demeure. Je pense à toi, mille gros poutous joyeux et un excellent après-midi. A bientôt ma douce
    2
    Lundi 25 Janvier 2016 à 13:48

    Magnifique poème bonne journée bisous

    1
    icioula
    Lundi 25 Janvier 2016 à 10:38
    Ma petite Alexomy je suis si bouleversée tout cela est tellement vrai...
    Tis bos ma douce
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :