• La mique

     

                 

    La mique

     
    La mique
     
    Vous savez que je suis native de Corrèze, de Brive La Gaillarde plus exactement.
    Nous avons nos spécialités et je me souviens que maman nous préparait une sorte de pain appelé
    LA MIQUE.
     
    Elle l'accompagnait de petit salé et d'andouillettes.
    Et c'était la fête lorsque la famille se retrouvait à table.
    Le soir, maman coupait la mique en tranches et les faisait griller dans la poêle.
    Nous mettons de la confiture et c'était un vrai régal.
    Mon Dieu les amis que de souvenirs reviennent en ma mémoire.
     
     
     
     
     
    Origine :
    La mique a une origine qui remonte au Moyen Âge.

    On la retrouve aussi dans le Béarn.

    On la proposait même jadis en dessert avec de la confiture ou du sucre.

    La mique est une sorte de boule de pâte à pain que l’on cuit doucement dans le bouillon odorant
    de la potée (sorte de pot-au-feu au chou et à la viande de porc).
     

    C’est une recette originaire de Corrèze,

    une région traditionnellement pauvre et très rurale.

    Ce plat était donc très prisé car nourrissant et économique. En effet, cette pâte est composée d’ingrédients simples que l’on trouve facilement et permet de réaliser plusieurs repas (on peut la servir froide, chaude, seule ou en accompagnement). A la campagne, on se transmet cette recette de génération en génération et chaque famille possède sa propre recette et ces petites astuces. Les variantes concernent surtout la préparation du bouillon. Il en existe également plusieurs variantes dans le Périgord, le Lot ou le Quercy. Il ne faut pas confondre la mique et la farce dure qui se prépare quant à elle avec des pommes de terre et du lard. Les restes de ce plat salé peuvent aussi s’accommoder au petit déjeuner, faites griller des tranches de mique dans du beurre à la poêle et dégustez les avec de la confiture : régalez-vous !

    Afficher l'image d'origine

     

    Recette

    Temps de préparation : 210   minutes
    Temps de cuisson : 60  minutes

    Ingrédients (pour 6 personnes) :
    - 500 g de farine
    - 4 œufs
    - 16 g de levure de boulanger
    - 2 cuillères à soupe de lait
    - 1 pincée de sel
    – 1.5 kg de palette de porc demi-sel ou de jambonneau.
    -une andouillette

    Préparation de la recette :

    Faire dissoudre la levure dans le lait.
    Verser la farine dans une jatte, casser les œufs au centre.
    Ajouter la levure délayée, et le sel.
    Pétrir la pâte longuement afin d'obtenir une pâte souple et homogène.
    La mettre en boule.
    Poudrer de farine la pâte, la placer dans une jatte et la couvrir.

    Afficher l'image d'origine

    Faire lever la pâte au chaud pendant 2 heure au minimum (elle doit doubler de volume).
    Maman mettait le plat dans la chaleur du lit !!! oui je vous jure que c'est vrai !
    Faire cuire à feu doux la mique dans le bouillon du petit salé pendant 1 heure (la retourner à mi cuisson).
    Servir dans un plat chaud avec le petit salé et les légumes.

    Remarques :

    Pour découper la mique, utiliser 2 fourchettes. C'est un plat consistant, économique.

    Pour les restes de mique faire dorer les tranches dans la poêle et servir avec la soupe, ou avec une bonne salade,

    ou également avec un œuf à cheval ou avec de la confiture.

    Enfin, il ne vous reste plus qu'à vous régaler.

     

    La mique

     

     

     
     
     
    « Le test de la baignoireBONJOUR »

  • Commentaires

    7
    icioula
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 01:03
    Je découvre cette recette ,nous en avons des souvenirs d'enfance via la bonne usine d'autrefois , merci de partager tes souvenirs gourmands, bon dimanche chère Romy, tis bos nocturnes
    6
    Jeudi 22 Octobre 2015 à 10:48

    hum, ça fait envie! la bonne cuisine, elle vient le plus souvent des régions pauvres je trouve...

    5
    Jeudi 22 Octobre 2015 à 08:58

    Le ciel est bleu chouette !!!  on va pouvoir  balader   ,  bonne journée  bises 

    Afficher l'image d'origine

    4
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 10:38

    Je ne connaissais pas ,bonne journée bisous

    3
    Mardi 20 Octobre 2015 à 09:25

    Bonjour ma Romy,

    Houla mais tu me donnes faim dis-moi avec toutes ces bonnes choses de ton pays ! Avec mes intolérances au gluten je ne sais si je pourrais adapter ta Mique.....? J'espère que tu vas bien et que les vacances se passent au mieux. Mille gros bisous de Charente où il fait beau mais avec du vent....comme toujours ! A bientôt, bonne journée ma belle smile

    2
    Mardi 20 Octobre 2015 à 08:42

    Une excellente recette de terroir Romy. Bises et bon mardi. ZAZA

    1
    Mardi 20 Octobre 2015 à 07:28

    La MIQUE

     

    Nos anciens n'étaient pas gourmands ni gâtés.
    Dans le Causse ils ne faisaient pas plus bonne cuisine.
    Un peu de lard et d'ail, piqués dans la farine
    De maïs, c'était là, pour eux, tout le repas,

    Repas de chaque jour, des jours où on faisait gras !
    Le vendredi, ils n'avaient qu'une soupe bien maigre,
    Oignon avec du sel, et fromage de chèvre.
    Envers eux, n'est-ce pas, nous ne sommes que des ingrats.

    Mais je la vois d'ici la tata, toute fière,
    Dans le fond du pot, palper de la cuillère
    La mique qu'avec des œufs elle faisait pour moi.

    Vous n'en voulez plus, aujourd'hui, enfants, de cette mique ?
    Dorée elle était pourtant, et bonne et magnifique,
    Celle que me faisait la tata Margoutil.

    Afficher l'image d'origine  merci de cette bonne recette   gros poutous ma belle  

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :